Voyance par téléphone dans un salon privé ou public

bianca-voyance.fr

Les chakras

Chakras

 

Les chakras sont définis comme des centres énergétiques du corps humain ou encore des points de jonction énergétiques, il en existerait des milliers selon d'anciens textes asiatiques mais on en dénombre 7 principaux qui s'alignent sur le même axe, la colonne vertébrale.

 

Ce ne sont pas des parties du corps puisqu'ils ne sont pas palpables, et des textes Indiens indiquent que l'énergie du corps se diffuse d'un chakra à un autre via des canaux « invisibles ».

L'harmonie des sentiments aiderait à laisser ouverts ces chakras, au contraire des sentiments négatifs comme le stress, la jalousie ou encore une hygiène de vie délaissée contribueraient à la fermeture de ces chakras.

 

Si on se base sur le tantrisme hindou on peut énumérer ces chakras et leurs vertus, ici nous les citerons du bas vers le haut du corps :

 

Le premier, appelé chakra de la racine (ou Muladhara) est situé dans le bas du dos, la base de la colonne vertébrale et dans le périnée ; il assure le lien entre le système urinaire, le métabolisme, les besoins de sécurité et de survie de la personne.

Dans la vie quotidienne et notamment dans le monde des affaires et du travail, c'est de ce chakra que viendront les énergies.

Si ce chakra vient à se fermer la personne peut subir un sentiment d'insécurité et de peur.

 

Pour apprendre à ouvrir ce chakra il faut identifier et imager ce qui nous terrifie au plus profond de nous-même et y faire face, il faut imaginer expulser ses peurs lentement calmement.

 

 

Le deuxième, intitulé chakra du ventre (ou Svadisthana) prend sa base dans la colonne vertébrale, les reins et l'appareil reproducteur, il transcrit les besoins sexuels et relationnels, l'activité créative, les ambitions, l'estime de soi et les émotions.

S'il se ferme les capacités émotionnelles, relationnelles et intimes peuvent en subir les conséquences pour ensuite venir entacher l'estime de soi.

 

Afin de travailler sur son ouverture il faut effectuer la même tâche que pour le chakra de la racine mais ce coup-ci avec nos culpabilités, les identifier, les cerner afin d'y faire fasse et d'accepter ce qu'on est.

 

 

Le troisième chakra est nommé du plexus solaire (ou Manipura); il est relié au plexus solaire comme son nom l'indique mais aussi au pancréas et au bas de l'estomac.

Il transcrit beaucoup d'émotions et de traits de caractère d'une personne comme l'ego, la colère, la passion et la susceptibilité entre autres.

Si ce chakra se bloque la personne peut être sujet à l'épuisement physique et nerveux, à des baisses de confiance en soi, à la dépression ou encore la peur du jugement des autres.

 

L'ouverture de ce chakra réside dans la honte et la déception que l'on ressent, réussir à faire face à ces sentiments et ressortir avec une meilleur confiance en soi est important.

 

 

Pour le quatrième chakra, désigné comme chakra du cœur (ou Anahata), il faut savoir qu'il est placé au centre de ce réseau de chakras entre la colonne vertébrale, les côtes et le sternum.

Il retranscrit les impulsions et les pensées en émotions car il est le cœur de toute la compassion et des sentiments.

Son blocage induit des maux du cœur (cœur brisé, maladies cardiaques, …), son ouverture ouvre la voix de la liberté pour les émotions et l'amour pur.

Vu que ce chakra est celui du cœur, son ouverture implique de lutter contre la peine et la tristesse qui nous habite pour réunir de l'amour autour de nous comme une énergie.

 

 

Le cinquième chakra a pour nom le chakra de la gorge (ou Vishuda), il est situé dans le cou et la gorge ce qui en fait un centre de la communication tant oral qu'émotionnel et de ce fait il est étroitement lié avec le deuxième chakra.

Il peut transcrire les émotions en actes (comme rire, crier de colère, pleurer, …) et de sa fermeture résulte l’introversion, le stress et autres réactions au mal être.

 

Vu qu'il est le chakra des communications, ce qui le bloque vient souvent du mensonge, celui qu'on se fait à soi-même surtout, il faut accepter sa condition et être honnête envers soi et ses espérances.

 

 

Le sixième chakra est le chakra du troisième œil (ou Ajna), situé au centre du front il est la base du psychisme d'un être, il équilibre aussi l'esprit par rapport à l’ego et c'est de là que vient la connaissance lié à des communications psychique avec l'au-delà ou l'univers.

Il peut apporter confiance en soi, des connaissances permettant de dépasser sa condition en surmontant la peur de la mort par exemple ou encore de comprendre la valeur des biens dans la vie entre le matériel et l'immatériel.

 

Travailler sur l'ouverture de ce chakra est plus difficile d'accès que les autres puisqu'il nécessite un approfondissement de l'effort de connaissance de soi et de ce qui nous entoure, il faut laisser les illusions du monde et des sociétés à part afin de réfléchir à ce qui est vrai et ce qui n'est qu'illusion.

 

 

Le septième et dernier chakra ou chakra de la couronne (Sahasrara), ce centre de toute la spiritualité et des énergies est situé au bout du corps, à l'extrémité du crane, c'est de là qu'entre la vie et l'âme dans un corps, il fait le lien entre une personne et une divinité.

Il permet l'expression de tout les chakra avec l'univers et tout ce qui passe au dessus du physique ou de l'intelligence.

Si ce chakra est déséquilibré beaucoup de sentiments négatifs peuvent affluer et induire des comportements autodestructeurs voir suicidaires.

 

Pour qu'il puisse s'ouvrir il nécessite de fortes méditations sur l'attachement à la Terre, réfléchir sur la matérialisme, sur la nécessité d'acquisition de biens, laisser échapper ces besoins pour profiter pleinement de l'ouverture de ce chakra.