Audiotel Voyance blog

Le Zazen et sa pratique

 

Histoire :

 

Tout remonte au Vème siècle avant J.C quand le Bouddha Shakyamuni réalisa une expérience d'éveil grâce à la posture du zazen, elle fût transmise au fur et à mesure des siècles de maître en disciple.

Le zazen est une posture de méditation traditionnelle du lotus qui change profondément notre esprit pour se mêler à l'univers.

A l'origine, le zazen se doit d'être antérieure au bouddhisme puisque avant l'expérience du Bouddha Shakyamuni, d'autres Bouddhas utilisaient cette posture.

 

Meditation

Pratique :

 

A la base le zazen était pratiqué dans des dojo puis grâce à l'extension en Occident du Bouddhisme, tout lieu de repos peut être utiliser pour cette pratique. On doit tout d'abord s'asseoir au centre d'un coussin rond appelé zafu et on croise les jambes en lotus (ou demi lotus), si ces positions sont trop douloureuses à reproduire on peut croiser les jambes en tailleur en veillant à exercer une pression des genoux en direction du sol.

 

« Pousser la terre avec les genoux et le ciel avec le sommet du crâne. » disait maître Deshimaru à propos du zazen, car on doit bien étirer la colonne vertébrale et la nuque, le bassin basculé vers l'avant, on rentre le menton et on s'assure que notre tête soit bien droite.

Mains posées sur les pieds, la main gauche sur la main droite, paumes tendues vers le ciel avec les pouces qui se touchent.

 

La respiration est quelque chose de très important et étroitement lié à la posture qui doit lui donner ce rythme lent, doux et profond.

 

L'objectif quand on utilise le zazen et de ne plus s'accrocher à nos pensées, de les laisser passer dans notre esprit et c'est comme ça que l'on peut atteindre l'inconscient, là où il n'y a pas de pensées ce qu'on peut appeler la pureté.

Les bases sont très simples bien que l'aboutissement peut être l'affaire d'une vie mais la posture, la respiration et le fait de laisser l'esprit sans effort permettent de se rapprocher de ce qu'est la nature du Bouddhisme.